Construire votre propre chatbot, c’est beaucoup plus simple que ce que vous pensez
NewsNews
Share Facebook Share Twitter Share Google Plus Share Linkedin Link

Vous souhaitez mettre votre Service Après-Vente au goût du jour ? Vous voulez avoir une interface moderne entre vous et les utilisateurs de votre service ? Ou bien vous êtes simplement enthousiaste de cette nouvelle technologie ? Qu’importe, si vous avez atterri sur cet article, c’est que vous faites partie des nombreuses personnes à porter votre attention sur les fameux « chatbots » (ou agents conversationnels, en bon français).

 

Et en effet, comment ne pas y prêter attention ?

Si les robots, du plus basique et machinal au plus avancé et humanoïde, ont déjà fait couler beaucoup d’encre, notamment par leur aspect physique parfois impressionnant, et parce qu’il est simple de spéculer à leur sujet (remplacement des humains, utilisation militaire…) du fait qu’ils soient matériels, les chatbots sont en réalité la première étape d’une démocratisation véritable de l’intelligence artificielle. En effet, ces agents dialogueurs virtuelspeuvent se déployer tout autour de la planète en un rien de temps puisqu’ils sont des programmes informatiques, pouvant fonctionner sur Internet, et que nous vivons dans une modernité mondialisée et connectée. Via un réseau suffisamment étendu, Facebook Messenger par exemple, les chatbots peuvent être rendus disponibles à toute la planète instantanément, là où les robots « physiques » coûtent beaucoup de temps, d’énergie et de ressources à déployer en masse. Une copie virtuelle d’un chatbot se fait aussi simplement que l’ouverture d’un nouvel onglet dans votre navigateur, c’est un programme réplicable.

Si les premiers « répondeurs automatiques à messages pré-enregistrés » sont apparus il y a déjà plus d’une décennie, programmés par des informaticiens qui s’amusaient en tâtonnant avec les possibilités d’un tel outil, aujourd’hui ils sont rendus disponibles aux profanes et néophytes de l’informatique : il n’est plus nécessaire de savoir programmer pour pouvoir créer son propre chatbot ! C’est en effet ce que permet l’apparition de plateformes telles que SnatchBot.me. Il s’agit d’un éditeur en ligne de chatbots, qui est entièrement gratuit. Le site prend en charge tout l’aspect informatique du chatbot, pour ne vous laisser que la partie la plus amusante : la conception des messages (appelés « interactions » dans le jargon des chatbots) et leurs relations entre elles via des « connexions ».

 

 

Vous commencerez donc par écrire une première interaction, du type : « Bonjour, que voulez-vous savoir ? ». Suite à quoi l’utilisateur pourra répondre, par exemple : « Le prix d’un abonnement à votre salle de sports ». Comme vous aurez configuré une connexion, qui réagit aux mots-clés « prix » et « abonnement » pour renvoyer vers l’interaction adéquate (une seconde interaction, que vous aurez déjà créé), votre chatbot répondra : « L’abonnement mensuel est de 40 euros ». Et voilà, c’est aussi simple que cela ! Vous avez déjà un chatbot fonctionnel.

À ce stade-là, vous pourriez vous demander ce qu’il y a « d’artificiel » dans cette intelligence que vous avez créée. Car intelligence il y a, puisque le chatbot est capable de répondre correctement à une question. C’est là qu’on se rend compte qu’en réalité, la première phase de l’intelligence artificielle, c’est une intelligence guidée, conçue par l’humain, et non une intelligence autonome, qui est un stade beaucoup plus élevé d’intelligence artificielle. Et rassurez-vous, on est encore très loin d’y arriver !

Sign Up For Our Newsletter